La gestion de l'environnement

Une politique environnementale mûrement réfléchie, qui fait partie intégrante de notre stratégie d'entreprise

isoDepuis plus de 175 ans déjà, la Raffinerie Tirlemontoise contribue à un avenir durable. La politique environnementale fait partie des piliers de cette stratégie. Notre politique environnementale implique « la production de produits de la meilleure qualité possible avec une empreinte environnementale aussi réduite que possible ». Elle bénéficie du soutien aussi bien de la direction que de chaque travailleur de l'entreprise.

Le concept d'environnement implique naturellement plusieurs éléments. L'énergie, tout d'abord. Il est important de savoir que nos sucreries (de Tirlemont et de Grand-Wanze) sont autosuffisantes pendant la campagne de récolte des betteraves : elles produisent ce qu'elles utilisent. Mieux encore, à chaque campagne, elles produisent même un excédent correspondant à l'énergie nécessaire à l'approvisionnement de 8 000 ménages.

Cependant, nous essayons jour après jour de rendre notre politique énergétique encore plus efficace. C'est la raison pour laquelle la Raffinerie Tirlemontoise s'engage, aussi bien en Flandre qu'en Wallonie, à réduire ses émissions de CO2. Les accords convenus s'accompagnent toujours d'une série d'investissements permettant d'atteindre le résultat escompté. Ce faisant, nous sommes parvenus à réduire depuis 2001 notre taux d'émission de CO2 en Wallonie de 60 % !

Outre l'énergie, la gestion des déchets jouent également un rôle important dans notre politique environnementale. Dans le cadre de notre processus de production, de la betterave au sucre fini, nous pouvons dire, non sans une certaine fierté, que nous ne produisons aucun déchet ! Tous les sous-produits du sucre retournent en effet à l'agriculture : la pulpe est utilisée comme aliment pour bétail et la mélasse est utilisée comme matière première en vue de la fermentation. Même l'eau de la betterave (une betterave sucrière se compose de 70 à 80 % d'eau !) est réutilisée pour laver les betteraves. Cela signifie qu'une sucrerie n'a pas besoin d'eau extérieure. Encore un domaine où notre empreinte environnementale est extrêmement limitée ! En dehors du processus de production, nous trions tous nos déchets, aussi bien au sein de l'usine que dans les bureaux.

Outre ces deux piliers environnementaux de taille, nous sommes actifs dans une série d'autres domaines. Nous nettoyons ainsi par exemple les betteraves sucrières une première fois sur le champ. Nous laissons par conséquent une très grande quantité de terre sur le champ et épargnons annuellement quelque 5 300 trajets ! À Tirlemont, nous travaillons également avec l'association « Natuurpunt » pour la gestion de nos bassins de sédimentation. Nous veillons ainsi à ce que ces étangs soient parfaitement intégrés à l'environnement naturel existant. Et à Longchamps, nous entretenons de bonnes relations avec l'association des ornithologues. Car qui dit étangs de sédimentation, dit aussi oiseaux rares en abondance !