Le sucre et la santé

Nous avons besoin de sucre

needNous avons besoin de carburant pour courir, bavarder, travailler, mais aussi pour réfléchir et même pour respirer et permettre à notre coeur de battre. Le sucre est l'une des sources d'énergie les plus importantes de l'être humain.

80% de notre consommation de sucre provient des aliments qui contiennent, outre le sucre, des vitamines et des minéraux. Lorsque nous consommons trop ou trop peu de sucre, nous absorbons par là même trop ou trop peu de vitamines et de sels minéraux. Il s'agit donc de trouver le juste équilibre.

Bon nombre des produits 'light' vendus à l'heure actuelle sont pauvres en sucre. Des études sur les régimes ont fait la preuve que ces produits ont également une teneur en minéraux et vitamines moindre que les produits qui ont conservé leur sucre d'origine. Ils ne sont dès lors pas aussi sains que ce que l'on croit. Pour les personnes en bonne santé, le sucre présente donc plus d'avantages que d'inconvénients. Alors, il n'est pas ce terrible déclencheur d'embonpoint, comme on l'affirme souvent ? Question intéressante.

Le mythe de l'embonpoint

Nous grossissons lorsque nous absorbons plus de calories que nous n'en brûlons. L'excédent est transformé en cellules graisseuses. Celui qui fait peu d'exercices physiques devient donc plus vite gros. Pour limiter la prise de poids, les individus vont faire l'impasse sur les calories. Ils bannissent par exemple le sucre de leur régime. Hélas, tout pousse à croire que ce soit souvent l'effet inverse qui se produise, parce qu'ils vont compenser le manque de sucre par des grignotages plus gras.

Un gramme de sucre apporte 4 kilocalories, tandis qu'un gramme de graisse en apporte 9. Plus du double ! Des chercheurs ont montré que les personnes corpulentes consommaient en moyenne jusqu'à cinq fois plus de matières grasses que de sucres. Elles font généralement aussi moins de sports.

Le sucre ne fait pas rapidement grossir. Les graisses, oui. Mieux encore : celui qui augmente sa consommation de sucre et diminue dans le même temps sa consommation de matières grasses perd du poids. Celui qui fait le contraire - à savoir qu'il consomme plus de graisses et moins de sucres- grossit. Moins de matières grasses et plus d'exercices physiques, voilà la combinaison idéale pour tous !

Sucreries

Le sucre est mauvais pour les dents. Combien de fois n'avons-nous pas entendu cette réflexion ? Des études récentes montrent cependant qu'il n'y a pas de lien direct entre la consommation d'aliments sucrés et l'apparition de caries dentaires.

Certains aliments semblent pourtant bel et bien favoriser l'apparition de caries. Le riz, les pommes de terre, le pain, les bananes et les raisins constituent une réelle menace pour les dents ; le lait, le fromage, le chocolat, le thé, le poisson et les céréales aussi, mais dans une moindre mesure.

Le risque de caries dépend plus de la fréquence de nos repas que de la nature de ce que nous mangeons et de la quantité de nourriture que nous absorbons. Chaque fois que nous mangeons, nous offrons aux bactéries l'opportunité d'attaquer notre dentition. C'est la raison pour laquelle il est tellement important de se brosser souvent les dents. Deux fois par jour, c'est un grand minimum. Avant le coucher, c'est vraiment indispensable.

Le sucre et le diabète

Notre pancréas produit de l'insuline. Il s'agit d'une hormone utilisée par notre corps pour transformer les sucres en énergie. Le diabète est une maladie qui surgit lorsque le pancréas produit trop peu d'insuline, ou n'en produit plus du tout.
Il existe deux types de diabètes .

  • Le diabète de type 1, aussi appelé 'diabète maigre' ou 'diabète de jeunesse', est une maladie congénitale. Le pancréas des personnes qui souffrent de ce type de diabète ne produit plus d'insuline. Il faut donc leur en administrer quotidiennement, le plus souvent par injection, pour qu'elles puissent vivre normalement.
  • Le diabète de type 2, aussi appelé 'diabète gras', est une maladie qui se manifeste à un âge plus avancé, encore qu'elle touche ces dernières années des personnes de plus en plus jeunes. Le pancréas produit encore de l'insuline, mais le corps ne l'utilise pas de manière optimale.

Celui qui souffre de diabète doit prendre des médicaments, suivre un régime adapté et faire de l'exercice physique en suffisance. À l'instar des personnes en bonne santé, les diabétiques ont tout intérêt à s'assurer une alimentation variée, où le sucre trouve également une place. En effet, le problème, ce n'est pas tant le sucre que l'insuline.